Syndicat National des Médecins Ostéopathes 

Fondé en 1984

Accueil Diplôme Universitaire

Informations Médecins

Trouver un Ostéopathe prŹs de chez vous Informations Patients Diaporama du Dos Contact

 

Stages pratiques pour les ostéopathes

1225 heures de pratique ostéopathique

Ce chiffre arbitraire est imposé par décret* pour prétendre compléter les acquis théoriques de l'ostéopathie et faire la demande d'usage du titre d'ostéopathe.

Comment prétendre ą un stage validant ?

Pour un médecin, il est aisé d'avoir accŹs auprŹs de patients consultants ou hospitalisés, lors des huit années ( la premiŹre année de médecine n'étant que théorique) consacrées ą l'apprentissage théorique ET clinique, la pratique ostéopathique peut se faire lors des consultations d'ostéopathie hospitaliŹres, c'est le cas par exemple dans la formation du DU de Paris VI ą la Pitié SalpétriŹre, lors des consultations assistées chez des enseignants du DU, lors de stages pratiques intensifs et de séminaires consacrés ą l'ostéopathie, lors de l'enseignement lui mźme dont l'orientation pratique vient compléter des bases théoriques médicales largement acquises. ň CE NIVEAU, la responsabilité médicale du praticien est déja engagée par une pratique clinique médicale au sens large.

Parmi les professionnels de santé le médecin est sěrement celui qui est le plus sollicité pour examiner, diagnostiquer et traiter un patient ; l'infirmŹre , le masseur kinésithérapeute, la sage femme ayant un champ d'action orienté différemment , consacrent dans la totalité de leurs études, moins de temps d'apprentissage clinique. Il n'y a pas d'intention péjorative ą ce constat qui est mathématique : en huit ans , on consacre plus de temps clnique qu'en cinq ou quatre ans. DŹs lors les patients peuvent choisir le prfessionnel de santé qui leur convient.

Les ostéopathes non professionnels de santé se retrouvent , avec leur champ de compétence limité par les décrets, dans l'obligation de trouver des terrains de stages validants avec la présence d'un maĒtre de stage agréé.

OĚ trouver un stage pratique pour un non professionnel de santé ?

Chaque école agréée se doit de trouver une structure pouvant accueillir ses étudiants, cela est compris dans le prix de scolarité ....mais oĚ trouver un stage formateur?

Les enseignants děment identifiés de ces écoles peuvent accueillir dans leur cabinet , s'ils en ont un, un ou plusieurs élŹves, mais ont ils vraiment le temps de mettre "la main ą la pČte" et se faire corriger pour apprendre, sans ralentir le flux des consultations? ce doit źtre une exigence de la part des élŹves car voir travailler n'est pas suffisant pour faire l'apprentissage de la main: outil incontournable. Ce n'est pas facile de former correctement un futur collŹgue..... qui pourra s'installer en face de chez vous aussitôt diplômé. Comme au golf, le bon geste ostéopathique n'est pas inné, il s'acquiert, s'éduque et s'entretient. Face au nombre croissant d'écoles et d'élŹves qui en sortiront, y aura t il assez de maĒtres de stage désireux de partager et rogner leur propre activité libérale ?  

Il est un terrain de stage souvent évoqué par les ostéopathes ą champ de compétence limité , il s'agit des clubs sportifs, des coulisses de théČtres, des comités d'entreprises.... Pour źtre validants, ces stages nécessitent un temps suffisant de pratique par l'élŹve, sous l'oeil et le partage des responsabilités du “maĒtre de stage” **, car le sportif, l'acteur, l'employé doivent źtre suffisamment "éclairés" sur le fait que ce n'est qu'un étudiant qui s'occupe d'eux, et non un ostéopathe titulaire; et d'une faćon ou d'une autre ce ne sont ni l'un ni l'autre des professionnels de santé.

L'élŹve non professionnel de santé doit donc exiger 3 choses pour valider sa formation et sa couverture morale et juridique:

  1. un temps de pratique réŹlle suffisant .
  2. un contrat nominatif (signé par les parties) de partage des responsabilités entre l'élŹve et le maĒtre de stage.
  3. une convention(signée par les parties) éclairant le patient sur le fait d'źtre pris en main par un élŹve non diplômé.

Face ą l'usage d'un titre maintenant rŹglementé, ces précautions permettront , en amont, d'éviter les procŹs , qui pourraient źtre croissants.

*Décret n° 2007-437 du 25 mars 2007

** un “maĒtre de stage ” n'a pas de définition réglementée pour les non professionnels de santé, contrairement aux enseignants universitaires qui sont sous l'autorité du doyen de faculté.