Syndicat National des Médecins Ostéopathes 

Fondé en 1984

Accueil Diplôme Universitaire

Informations Médecins

Trouver un Ostéopathe prŹs de chez vous Informations Patients Diaporama du Dos Contact

 

Comment trouver un bon ostéopathe? 10/10/10

Le 27 Septembre 2010: "60 millions de consommateurs" et "France Inter"

proposent un débat radiophonique sur cette question

Comment reconnaĒtre un ostéopathe ?

Depuis que l'usage du titre d'ostéopathe est réglementé par la Loi de mars 2002 et depuis que les décrets d'application de 2007 sont parus, il est légitime de se poser cette question: Comment trouver un bon ostéopathe?

La réponse est complexe et pour źtre objectif , il faut reprendre les faits rien que les faits.
Avant 2002, seuls les médecins étaient légalement autorisés ą exercer l'ostéopathie en France.

AprŹs 2007 , les demandes d'usage du titre ont été adressées aux Directions Régionales d'Action Sanitaires et Sociales et chaque dossier a été étudié par une commission afin de vérifier que son contenu répondait " stricto sensu" aux limites imposées par les décrets d'application de la Loi de 2002. L'autorisation d'user du titre d'ostéopathe est ainsi rŹglementairement cadrée; chaque demandeur a des prérogatives plus ou moins limitées selon sa formation de professionnel de santé ou non ET l'usage du titre d'ostéopathe.

Les demandeurs se répartissaient en trois catégories:

  • les médecins ,
  • les professionnels de santé non médecins: masseurs kinésithérapeuthes, sages femmes, infirmiers(Źres)
  • les non médecins, non professionnels de santé .

A ce stade, cette autorisation d'user du titre d'ostéopathe ne préjuge en rien de la qualité de bon ou moins bon ostéopathe, mais il s'agit d'un passage obligé pour exercer et user du titre en France depuis 2007.

Comment devenir un ostéopathe ?

Aujourd'hui , aux yeux du public l'équation est simple:" un ostéopathe = un ostéopathe"; cependant , il faut apporter des éclaircissements et voir de plus prŹs ce qui compose un ostéopathe et de quel ostéopathe on parle.

Trois critŹres sont déterminants et repris dans les décrets d'application:

  • La formation théorique et pratique
  • La pratique et l'expérience
  • La personnalité du praticien

La Formation:

Les ostéopathes des trois catégories citées ci dessus , en regard de la Loi, doivent se constituer une "caisse ą outils" pour répondre ą une demande concernant un problŹme de santé.

  • un médecin rećoit un bagage théorique et pratique de médecine durant neuf ans assorti d'un complément de deux ans .
  • un professionnel de santé non médecin rećoit un bagage théorique et pratique de professionnel de santé durant cinq ans assorti d'un complément de trois ans .
  • un non professionnel de santé rećoit un bagage théorique et pratique minimal de trois ans.

A ce stade , la grosseur de la "caisse ą outils" ne préjuge en rien de la qualité de bon ou moins bon ostéopathe; cependant il paraĒt logique que plus on dispose de connaissances, donc d'outils dans sa caisse , ET plus on sait les mettre en application au bon moment, et plus on s'approche du bon ostéopathe .

La Pratique et l'expérience:

Tous les ostéopathes diplômés ont , selon leur formation initiale une pratique et une expérience trŹs différentes car l'approche de patients différents, la rencontre de pathologies différentes, la mise en situation de responsabilités individuelles différentes dans les choix diagnostics et thérapeutiques ne peuvent pas źtre équivalents en onze, huit ou trois ans . Etre acteur d'une consultation ou simple observateur n'a pas la mźme valeur d'apprentissage, bien évidement.

La personnalité du praticien:

Tous les ostéopathes doivent acquérir une maĒtrise de la main, une éducation du toucher. Il ya des différences individuelles marquantes qui feront que tel ou tel sera plus performant dans ce domaine. Cet aspect est déterminant pour ne pas dire capital dans la qualification de bon ou moins bon ostéopathe. Comme en musique il y a des milliers de concertistes il n'y a que des centaines de virtuoses et encore moins de maĒtres de l'art. L'apprentissage est long et n'est jamais acquis, un entretien permanent est nécessaire pour garder la qualité exigée pour źtre "bon".

Comment trouver un bon ostéopathe aujourd 'hui?

un bon ostéopathe:

C'est celui qui peut légalement user du titre : c'est la LOi, elle est incontournable, ET

C'est celui qui a rempli sa "caisse ą outils " d'un maximum de connaissances ET

C'est celui qui sait user de tous ses acquis pour arriver :

  • dans un premier temps ą poser un diagnostic médical , PUIS
  • dans un second temps ą poser un diagnostic d'indication ostéopathique, PUIS
  • dans un troisiŹme temps de proposer une stratégie thérapeutique adaptée PUIS
  • dans un quatriŹme temps d'appliquer cette stratégie avec succŹs.

Le nombre et l 'ordre de ces quatre temps sont incontournables, et sont rappelés aussi par les décrets.

Est ce que tel médecin, tel kiné, tel technicien de santé est un bon ostéopathe? la réponse est en théorie dans ce qui vient d'źtre exposé, l'expérience de terrain confirmera si l'attente d'un demandeur est satisfaite par le praticien choisi.

Il y a cependant des principes ą ne pas méconnaĒtre quelque soit la catégorie de l'ostéopathe:

PREMIťREMENT :NE PAS NUIRE ( Primum non nocere)

DEUXIťMEMENT :NE PAS FAIRE PERDRE LES CHANCES D'ACCťS AUX SOINS ADAPTÉS FACE ň UNE DEMANDE DE PRISE EN CHARGE OSTÉOPATHIQUE

TROISIťMEMENT :RESPECTER LA DEMANDE MÉDICALE DU PATIENT QUI EST ÉTRANGER AUX QUERELLES D'ÉCOLES ET QUI NE SOUHAITE QU'UNE CHOSE : SE SENTIR MIEUX ET śTRE MIEUX APRťS UNE CONSULTATION QU'AVANT.

Y a t-il des listes qui référencent les bons ostéopathes ?

Les listes que l'on trouve sur différents sites ne font que regrouper des ostéopathes ayant suivi un cursus de formation sectoriel, professionnels de santé ou non.

Ces listes ne préjugent en rien de la qualité de bon ou moins bon ostéopathe. Comme tous les professionnels de santé le gage de qualité se fait par l'expérience, la pratique et l'amour de cet art.... mais attention celui qui a été bon pour quelqu'un n'est pas forcément bon pour son ami ou son voisin; chaque individu est UN et pour un mźme individu, chaque consultation est UNE nouvelle phase de vie et de santé.

En médecine chaque consultation est une nouvelle histoire. L'ostéopathie, dans son principe holistique, tient compte de l'ensemble de l'individu, dans un environnement particulier, ą un moment donné de sa vie.

Le bon ostéopathe doit donc źtre vigilent ą chaque consultation et ne pas tomber ni dans la routine du patient que l'on croit "bien connaĒtre" ni dans la routine d'une pratique thérapeutique "planplan" ou étriquée et sélective qui, en fait, s'avŹre inefficace ou mal adaptée.

En résumé un bon ostéopathe c'est un praticien dont la formation permet un diagnostic juste, une thérapie juste , une pratique juste.

Le SNMO propose et recommande une liste de médecins ostéopathes formés par les enseignants de l'École Franćaise d'Ostéopathie .