Syndicat National des Médecins Ostéopathes 

Fondé en 1984

Accueil Diplôme Universitaire

Informations Médecins

Trouver un Ostéopathe prŹs de chez vous Informations Patients Diaporama du Dos Contact

 

COMPTE RENDU DE LA REUNION OSTEOS DE FRANCE – SYNDICAT DE MEDECINE MANUELLE OSTEOPATHIE de FRANCE – SYNDICAT NATIONAL des MEDECINS OSTEOPATHES du 27 Décembre 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION OSTEOS DE FRANCE – SYNDICAT DE MEDECINE MANUELLE OSTEOPATHIE de FRANCE – SYNDICAT NATIONAL des MEDECINS OSTEOPATHES

Le Mercredi 27 décembre 2006

Lieu : Cabinet du Docteur LEYMARIE à Paris

Présents : Docteur Jean-Louis MATHIEU (SMMOF), Docteur Christian CALDAGUES (SFO - SMMOF), Docteur Dominique LEYMARIE (SNMO), Docteur Jean-Claude DOUKHAN (SNMO), Docteur Marc BAILLARGEAT (OdF), Docteur Bruno BUREL (OdF).

Sur l’initiative du Dr Leymarie (SNMO), les trois organisations professionnelles de médecins ostéopathes, avec la présence de la Société Française d’Ostéopathie, se sont rencontrées le mercredi 27 décembre 2006 afin de tenter de définir des axes communs de réaction à la prochaine sortie des décrets et arrêtés sur l’organisation de la profession d’ostéopathe.

1 – Dans l’urgence et suite à la rencontre du Docteur Christian JEAMBRUN – Président de l’AIDMO et du Docteur Marc BAILLARGEAT – Secrétaire Général d’Ostéos de France avec le professeur Francis BRUNELLE au Ministère de la Santé le vendredi 22 décembre 2006, conformément à ce qui a été convenu avec C.JEAMBRUN et M.BAILLARGEAT, un courrier a été rédigé immédiatement et adressé le jour même (27 décembre) à Monsieur le Premier Ministre, cosigné des Présidents des trois organisations professionnelles.

Ce courrier avait pour but d’une part de marquer l’opposition des signataires au contenu des décrets, d’autre part de faire préciser deux éléments importants pour la future formation des médecins ostéopathes si les projets de décrets remis par le Pr BRUNELLE le 22 décembre venaient à paraître.

Les signataires demandent que les DIU et DU de Médecine Manuelle – Ostéopathie réservés aux médecins conservent leur forme, leur contenu et leur durée actuelle et d’autre part que les universités aient un an pour remettre leur dossier d’agrément au ministère (dans le projet de décret il est écrit « avant le 1er mars 2007 » date irréalisable pour une administration telle qu’un UFR de Médecine, qui doit faire viser son dossier par l’université).

2 – Une mise en commun de nos organisations (sous la forme d’une association ou d’une fédération) est proposée afin de pouvoir mettre en place un certain nombre d’actions de façon unie et donc plus efficace.

Les bureaux des différentes organisations devront confirmer très rapidement cette décision.

Les actions à court terme :

  • intervention rapide auprès de la commission des affaires sociales du Conseil d’Etat, qui a en main les décrets et doit rendre son avis dans les deux mois, afin de défendre les positions des médecins ostéopathes,
  • même type d’intervention auprès de la Haute Autorité de Santé, pour les mêmes motifs.

Les actions à moyen terme :

- Consultations auprès d’un expert juridique et/ou d’un avocat au Conseil d’Etat, une fois les décrets parus, afin d’envisager une action éventuelle en recours à ce même Conseil,

Dans un deuxième temps, il est prévu : 

- de mettre en place une campagne d’informations auprès du grand public pour faire connaître dans les médias les spécificités du médecin ostéopathe et le gage de sécurité que sa consultation présente,

- de réaliser des affiches et documents pour les salles d’attente de médecins ostéopathes expliquant la loi et informant objectivement sur les prérogatives des médecins ostéopathes,

- d’informer les confrères et professionnels de santé de leurs responsabilités en cas d’envoi de leurs patients à un ostéopathe non médecin.

Pour rendre effective ces actions et cette organisation commune, des moyens financiers seront nécessaires.

Ainsi un appel de fonds spécial cosigné des trois organisations pourrait être envoyé par chacune des structures à leurs propres adhérents à l’occasion de l’appel de cotisation annuel 2007 d’adhésion.

Fait le 28 décembre 2006

Docteur BUREL

Docteur MATHIEU

Docteur LEYMARIE